Sierne à travers les siècles

Histoire d’un hameau genevois
Sierne à travers les siècles
De Corinne Walker, historienne

Du territoire de chasse pendant la période néolithique au cimetière du haut Moyen Âge récemment identifié, des grandes propriétés des XVIIe-XVIIIe siècles au hameau résidentiel d’aujourd’hui, Sierne a connu une histoire à la fois banale et exceptionnelle. Banale parce qu’elle évoque la vie de tous les jours dans ce coin de territoire genevois. Exceptionnelle parce que, conséquence des aléas de la politique, Sierne a été jusqu’en 1754 un territoire genevois enclavé en terre de Savoie, ce qui explique sa division en grandes propriétés bourgeoises. Après les Patry, les Pinault, les Després et les Mallet, les domaines appartiendront aux Schmidtmeyer, aux Aubert et aux Macaire, avant de passer dans la seconde moitié du XIXe siècle, aux Bordier.

Hameau d’une dizaine de maisons qui fait partie aujourd’hui de la commune de Veyrier, Sierne a connu tous les moments d’une histoire où, autour du pont construit à la fin du XVIIIe siècle, l’histoire locale rencontre la « grande histoire », celle de la révolution et des occupations françaises et autrichiennes à l’aube du XIXe siècle, mais aussi celle des révolutions technologiques, arrivée du gaz, de l’électricité ou du tram qui ont contribué à modeler des usages en perpétuelle transformation.

Chemin de Sierne

Cet ouvrage est disponible en librairie aux éditions Georg.

Classé dans: