Une valorisation des massifs forestiers, milieux boisés et naturels

Ce volet concernera les massifs boisés, en particulier les bois de Veyrier, les forêts riveraines de l’Arve, le Bois-Marquet et le bois proche de la Guinguette. Le canton encourage et soutient les projets qui visent à promouvoir la biodiversité et les activités de loisirs doux adaptées aux différents usages du milieu forestier. Un premier travail d’analyse a consisté à établir un diagnostic sommaire des bois (valeur biologique, aménagements et usages, qu’ils soient adaptés ou illicites), sur la base essentiellement d’un inventaire sur le terrain.

Après l’établissement de ce diagnostic, des plans d’intention vont être dessinés. Ils proposeront notamment d’optimiser le réseau des sentiers en améliorant la qualité de certains tronçons, mais également en réduisant leur densité. Il est prévu de définir également des zones favorables à des petits biotopes humides, notamment pour favoriser des espèces de batraciens menacées telles que la salamandre tachetée et la grenouille rousse.

Diverses mesures d’entretien (revêtements, bois mort) sont également prévues.

Enfin, une mesure importante concerne l’aménagement d’un espace didactique à Pinchat, comprenant divers biotopes dont un milieu humide, des aménagements permettant d’accéder au bord de l’eau et un sentier didactique. Cet espace pourra faire office de « jardin écologique exemplaire » et servir de référence communale « grandeur nature », tout comme le biotope de la source de Veyrier. L’ensemble de ce volet sera développé en concertation étroite avec le plan de gestion forestier établi par la commune.